LE SPECTACLE « ARO ILÉ » AU KVS LES 27 ET 28 OCTOBRE 2021

Awoulath Alougbin étudie les points de convergence entre les danses rituelles de Benin et le krump. Un spectacle sur la résilience, la poésie de l’âme et sur la manière de se retrouver soi-même par le biais de la danse.

« Vous verrez à quel point votre krump est similaire à mon pays, ma danse et mes rituels. »Awoulath Alougbin

Awoulath Alougbin veut montrer sur la scène la connexion entre le krump –  une danse urbaine apparue au début des années 2000 qui était, et est toujours, une échappatoire pour les jeunes dans leur lutte quotidiennes contre l’oppresseur -, et une danse qui retourne aux origines de l’âme des danses rituelles. Les danses rituelles du Vodun que propose Awoulath Alougbin sont à la fois une initiation et un retour dans le temps, à travers tous les continents. Elle se sert du mythe et de la danse pour retrouver les racines cosmiques de l’humanité, ce lieu universel qui représente pour chacun de nous un retour chez nous.
 
« La danse, le feu et l’enfance, naviguant strictement à l’intérieur des frontières de la religion. La seule prière interdite est celle qu’effectuent les dévots du Vodun par des danses rituelles dans les temples voisins. Nous ne sommes pas si différents, vous et moi. Eux ne sont pas si différents de vous non plus, pour peu que vous ressentiez les connexions mystiques qui animent les danseurs, vous verrez combien votre Krump est similaire à mon pays,  à ma danse et à mes rituels. Vous verrez comment opère la guérison à travers l’esprit de la danse. C’est une continuité divine entre le corps, l’esprit et l’âme. C’est la beauté de la pratique de la danse africaine. » – Awoulath Alougbin 

Awoulath Alougbin veut montrer sur la scène la connexion entre le krump –  une danse urbaine apparue au début des années 2000 qui était, et est toujours, une échappatoire pour les jeunes dans leur lutte quotidiennes contre l’oppresseur -, et une danse qui retourne aux origines de l’âme des danses rituelles. Les danses rituelles du Vodun que propose Awoulath Alougbin sont à la fois une initiation et un retour dans le temps, à travers tous les continents. Elle se sert du mythe et de la danse pour retrouver les racines cosmiques de l’humanité, ce lieu universel qui représente pour chacun de nous un retour chez nous.
 
« La danse, le feu et l’enfance, naviguant strictement à l’intérieur des frontières de la religion. La seule prière interdite est celle qu’effectuent les dévots du Vodun par des danses rituelles dans les temples voisins. Nous ne sommes pas si différents, vous et moi. Eux ne sont pas si différents de vous non plus, pour peu que vous ressentiez les connexions mystiques qui animent les danseurs, vous verrez combien votre Krump est similaire à mon pays,  à ma danse et à mes rituels. Vous verrez comment opère la guérison à travers l’esprit de la danse. C’est une continuité divine entre le corps, l’esprit et l’âme. C’est la beauté de la pratique de la danse africaine. » – Awoulath Alougbin

ANGELO MOUSTAPHA Musicien & percussionist

Musicien nominé au concours MIA décembre 2017 (Meilleurs Instrumentistes d’Afrique), Angelo Moustapha est un batteur, percussionniste et compositeur béninois également lauréat du prix TALENT D’AFRIQUE EN 2021 à Bruxelles. Il débute la musique très jeune et dès l’âge de 7 ans donne déjà son premier concert. Plus qu’une passion, la musique est une vocation pour ce multi- instrumentiste dont les influences varient entre musique traditionnelle, musique moderne et Jazz.

AWOULATH ALOUGBIN Danseuse & chorégraphe

Née à Porto-Novo au Bénin (°1978), Awoulath est très tôt imprégnée dans le milieu artistique.

D’origine Yoruba, elle étoffe sa connaissance des danses traditionnelles lors de sa formation au Ballet National du Bénin. Sa rencontre avec la chorégraphe haïtienne Ketly Noël lui révèle l’univers de la danse contemporaine ; elle prend part à Danser la vie en 1998 et Ilô l’année suivante. En 2001, elle participe à L’atelier du Monde dans le cadre de Montpellier Danse. Elle confirme ses qualités de danseuse et participe à plusieurs créations : Les Feuilles qui résistent au vent du chorégraphe Koffi Kôkô et Le Sacre du Printemps d’Heddy Malem lui font faire le tour du monde.

Parallèlement, Awoulath se lance dans la recherche chorégraphique. Elle forme, en collaboration avec d’autres danseurs béninois, le groupe Sacam Danse, avant de fonder sa propre compagnie, la compagnie AA. En 2004, elle s’affirme comme chorégraphe avec le spectacle Aga Oba, un duo qu’elle partage avec Clément Kakpo ou le danseur nigérian Qudus Onikekun. L’année suivante, elle se met en scène dans un solo intitulé Les petites Calebasses. En 2007, Awoulath Alougbin crée # 1 Ange, une fusion de mouvements
chorégraphiques, chants et textes, qu’elle interprète seule sur scène, pendant 45 minutes.

Elle a par la suite mis en place une formation de danse contemporaine : Un pas vers la danse contemporaine, financée pendant l’année 2011 par l’Union Européenne. L’année suivante, c’est dans la musique qu’elle confirme son talent de chanteuse avec l’album Temi, primé au concours découvertes RFI. Au même moment, elle réalise deux créations chorégraphiques avec la Fondation Zinzou : La promesse est l’empreinte de notre danse et Bribe urbaine.

En 2014, Awoulath Alougbin s’installe en Belgique, à Bruxelles. En 2019 création du spectacle l’Etre en soi maintenat nommé Aro Ilè ce qui veut dire: La couronne de la maison.

Au-delà de son travail de recherche chorégraphique qui s’appuie sur l’essence des danses au Bénin, Awoulath Alougbin se positionne, aussi bien là-bas que depuis la Belgique, comme la garante d’une danse contemporaine en devenir dans un pays où cette discipline construit pas à pas les préludes d’une écriture contemporaine.

BRANDON LIKIYO ALIAS MVFASA Danseur krump

Acteur incontournable du mouvement Krump belge avec ces deux frères (la Likyo Brothers Fam) et d’autres krumpeurs belges à ses côtés. Ayant plusieurs titres à son actif, il en compte actuellement plus de 40. Il a performé et disputé de nombreuses grandes scènes hip hop telles que World of Dance 5vs5 (USA), Juste Debout Qualifier (France), Me against the World (Allemagne), Area47(Allemagne), Funkin Stylez (Allemagne). Il crée ses propres événements, comme le BATTLE CITY (2017) et L’XTRABVCK (2018).

FEMI AKANHO krump danseur

Fred-Nicol Akanho, connu sous le nom Femi Akanho, est un jeune artiste, chorégraphe et danseur au théâtre national de la danse à Chaillot, Paris. Béninois de base et résident en France, il est actuellement danseur dans la troupe d’Emanuel Gat pour la pièce YOOO !!! qui fera une tournée mondiale. Dans sa recherche artistique, Femi s’est créé un style particulier calqué sur son habileté acrobatique, un style félin et animal qui lui vaut le nom de « FEMI THE SCORPION ». 

CREDIT PHOTO: Danny Willems

Pour réserver https://www.kvs.be/fr/agenda/650/Awoulath_Alougbin_KVS/Aro_Ile/

4 commentaires sur « LE SPECTACLE « ARO ILÉ » AU KVS LES 27 ET 28 OCTOBRE 2021 »

  1. Bravo Angelo ! Je serais venue avec grand plaisir mais pas avec un pass sanitaire 😦 Je te souhaite plein de succès et je regrette…

    Bien à toi,

    Hella Dachy Accompagnatrice- coach et sophrologue 0484/752 366

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :